Publié le

Comme un matin d’automne

A la belle saison, la première chose que j’aime faire sitôt levée, c’est ouvrir la porte-fenêtre de ma chambre et sortir dans le jardin. Prendre une bouffée d’air frais, respirer la senteur des fleurs, accueillir ma petite Mimine qui accourt après avoir passé une nuit à crapahuter après les souris (ou à dormir dans sa petite maison en bois, ça je ne sais pas …!) et même si il fait encore frais – comme à la toute fin de l’été – j’aime prendre mon petit déjeuner sur la terrasse. Enfiler un gilet en laine tout doux et me réveiller en même temps que la nature.

Ce matin ressemble à un matin d’automne. Tout est humide dehors et le ciel est comme du coton. Surtout, il y a du brouillard. Le temps de prendre quelques clichés et d’organiser mes mots – dans ma tête, sur le clavier – il se dissipe déjà.

Je crois que c’est une de mes ambiances matinales préférées. Je suis une fille de l’automne. Je suis née aux portes de l’automne, et maman aime me raconter combien elle appréciait, quand j’étais bébé, me donner mon biberon, les matins de brouillard (en regardant les clips sur M6) (coucou maman!). Je vais d’ailleurs me marier en automne. Cette saison m’enveloppe; oui c’est vraiment ce terme.

Ces matins gris coton et humides m’enveloppent. C’est bas, c’est frais, tout parait comme passé sous un filtre qui vieillirait juste ce qu’il faut les images, pour leur donner plus de cachet.

Et puis les brouillard d’automne ne sont-ils pas annonciateurs d’une magnifique journée ensoleillée?

Que le soleil se lève ou pas, très bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *